Villes et villages de la Sarthe (3)
Dangeul à Jupilles

 

Pour en savoir plus, cliquez sur

 

Dangeul

Église Saint Georges des XIIIème, XIVème et XVème siècles.
Château de 1848.
Ancien prieuré de Mayanne des XIIème, XVème et XVIème siècles.
Manoir le Grand Méfossé des XVème et XVIème siècles.
Colombier du Grand Méfossé des XVIème et XVIIIème siècles.
Ancienne grange aux dîmes du XVIème siècle.
Ancienne chapelle Saint Jacques du XVIème siècle.

 

Degré

Église Saint Martin
du moyen âge, remaniée au XVIIème siècle.
Moulin du XVème siècle sur le cours de l'Antonnière.
Mairie du XIXème siècle, ancien presbytère (rue principale).
Four à chanvre du XIXème siècle.
Manoir du XVème siècle, avec des restes de tourelle rappelant l'ancien château féodal du Bignon.

 

Dehault

Église Saint Sulpice du XIIème siècle (1151), agrandie aux XVème et XVIème siècles.

 

Dissay sous Ballon

Église Notre Dame des XIIème et XVIème siècles.
Tourelle de manoir du XVème siècle (toiture en pointe et tourelle tronquée).
Ancienne chapelle de Maulny du XVIème siècle.

 

Dissay sous Courcillon

Prieuré du XIIème au XIXème siècles.
Église Saint Jean des XIIème, XIVème, XVIème et XXème siècles.
Menhirs (Haute Gane, Pierre Levée et Pierre Vouze).
Château de Courcillon Le Prieuré du XIème au XIXème siècles.
Vestiges du château de Vernay des XIIème et XVème siècles.
Ancien moulin Longèvre du XIXème siècle, à deux roues (à blé et à tan).
Moulin de Bannes.
Ferme pédagogique.
Lavoir au bord de l'Escotais (Le Prieuré).

 

Dissé sous le Lude

Église Saint Martin de Vertou des XIème et XVème siècles, ayant brûlé et reconstruite en 1869.
Menhir et dolmen.
Fontaine Saint Martin du XVIIème siècle en pierre.

 

Dollon

Église Saint Médard des XVème et XVIème siècles, restaurée au XIXème siècle et en 1928. Maison du XVIème siècle (route de Sémur en Vallon), avec une cour pavée et un toit pentu reposant sur un large pignon.
Manoir-pavillon du XVIème siècle (route du Mans, le pavillon central étant doté de deux fenêtres à meneaux.
Presbytère des XVIème et XVIIIème siècle, réaffecté en 1910.
Château du parc du XIXème siècle.
Chapelle Sainte Bonne du XIXème siècle.
École de 1875-1878.
Au cimetière, Chapelle funéraire du XIXème siècle.
École de 1844, agrandie en 1881-1883.
Gare du début du XXème siècle.
Musée de la musique mécanique.

 

Domfront en champagne

Église Saint Front du XIIème siècle, remaniée aux XVIIIème et XIXème siècles.
Chapelle notre Dame de l'Habit du XVIème siècle.
Manoir de Valaubrun de fin XVème siècle, avec ses fenêtres à meneaux.
Manoir de l'Habit du XVIème siècle (la Grande maison), avec une tour contenant un escalier à vis.
Moulin de la Cochetière du XVIIème siècle, sur le ruisseau du Vray.
Presbytère de 1777(mairie depuis 1992).
Four à chanvre (route de Lavardin)
Lavoir du XIXème siècle.

 

Doucelles

Église Saint Martin du XIIème siècle, partiellement reconstruite en 1465, remaniée en 1468.

 

Douillet le Joly

Église Saint Pierre
des XIIème et XIXème siècles.
Manoir de moré du XVème siècle (route de Sougé le Ganelon.
Ancien presbytère.
Château du XVIIème siècle.
Lavoir construit sur le ruisseau de Courtoussaint, qui vient se jeter dans l'Orthe.

 

Duneau

Menhir de la Pierre Fiche.
Dolmen de la pierre couverte.
Église Sainte Julithe et Saint Cyr des XIIème, XVIème et XVIIème siècles.
Maison d'école de filles de 1882, avec des briques pour les chaînes et les encadrements des ouvertures.
Auberge la Croix de Fer du XIXème siècle.

 

Dureil

Château du petit bois des XVIème et XIXème siècles.
Église Saint Charles (1830).
Château la Talonnière du XIXème siècle.

 

Ecommoy

Église Saint Martin, construite entre 1840 et 1875.
Château des Fontenailles des XVIIème et XVIIIème siècles.
Château de Besonnais du XVIIème siècle.
Mégalithes en calcaire soufré (lande de Rhône).
Ancienne briqueterie du XIXème siècle.
Gare de 1858 (rue du général Leclerc).
Halles de 1850.
Ancien relais de chevaux du XIXème siècle (rue du général Leclerc).
Itinéraires pédestres balisés. Forêt de Bercé à 8 km.

 

Ecorpain

Église Saint Pierre du XIème siècle, remaniée au XIXème siècle.
Ancienne abbaye du XVIIIème siècle, avec un toit en croupe.

 

Epineu le Chevreuil

Église Saint Fraimbault et Saint Antoine du XIème et XIIème siècles, transformée au XVème siècle.
Manoir Carrefour du XVIème siècle.
Manoir de la Gagnerie du XVIème siècle avec une tour dite «des Guetteurs» abritant l’escalier.
Manoir de la Cour des XVIème et XIXème siècles.
Mairie de 1645 (place Ernest Langlais),
Logis d’un ancien fief, propriété d’un patron de le tannerie puis mairie et poste à partir de 1935.
Pont la Jumelière du XVIIIème siècle, sur la Vègre avec trois arches.
Maison du XVIIIème siècle (la Jumelière).
Lavoir de 1922 (route de Ruillé).
Moulin de Bléré.
Tannerie du XIXème siècle et son Moulin à tan.
Croix du Moyen Âge (les Genêts), pattée et nimbée.

 

Etival lès le Mans

Église de la Vierge des XIIème et XVème siècles.
Maison du  XIXème siècle avec des lucarnes ouvragées.
Maison de 1890, pourvue d'un décor classique composé de briques.

 

Evaillé

Église Saint Martin du XIème siècle, agrandie au XVIème siècle, remaniée aux XIXème et XXème siècles.
Mairie-poste du XVIIIème siècle, autrefois presbytère.
Maison et petit logis du XIXème siècle (place de l'église), en pierre et en brique rouge et blanche.

 

Fatines

Église Saint Jacques de fin XIème siècle.
Presbytère du XIIème siècle, partiellement restauré en 1884.
Mairie du XIXème siècle.

 

Fay

Église Saint Pierre et Saint Paul du XIIIème siècle, remaniée aux XVIIème et XIXème siècles.
Ruines du château de la Masserie des XVème et XVIème siècles.
Mairie des XVème et XVIème siècles, ayant servi de presbytère, réaménagée au XVIIIème siècle, avec des balcons en fer forgé et une cheminée en tuffeau.
Château l'Auberdière du XVIIIème siècle.
Four à chanvre du XIXème siècle (l'Auberdière).
Lavoir du début XXème siècle.

 

Fercé sur Sarthe

Église Sainte Anne du XIIIème siècle, remaniée aux XVIIème et XIXème siècles.
Château de Vaulogé des XVème - XVIème siècles.
Au château de Vaulogé, moulin contigu alimenté par la Gée et chapelle Saint Roch du XVIIème siècle.
Maison du XVIIIème siècle (la Bussonnère), transformée au XIXème siècle.
Écluse de 1853.
Moulin de Planch-Augis de 1950, sur la Gée
Maisons anciennes.

 

Ferté Bernard (La)

La Ferté est née en 1027 quand l'évêque du Mans qui disputait au comte du Maine le pouvoir politique a du fuir après la perte de son château de Duneau près de Connerré. Il a fondé sur le marais une firmitas, c'est à dire un lieu enclos de murs, on dira plus tard un château. Après des péripéties la Ferté est passée dans les mains des comtes du Maine. A la fin du onzième siècle la garde du château est confiée à Gauscelin le Normand dont le fils Bernard premier donne son prénom à la dynastie qui a possédé la châtellenie de la Ferté Bernard jusqu'en 1319. Pendant les guerres entre les rois de France et les rois d'Angleterre la Ferté est une ville fidèle aux rois de France. Elle est assiégée et prise par les anglais en 1425 puis libérée par Charles VII en 1426. Le dernier grand siège est celui de 1590. Henri IV est roi de France mais la moitié Nord de la France refuse un roi protestant. La Ferté Bernard possession des Guise qui sont à la tête de la ligue (le parti catholique) est donc dans le camp catholique. Henri IV est obligé de reconquérir son royaume par la force. En 1590 un de ses lieutenants, le prince de Conti assiège la ville pendant 6 semaines. La Ferté finit par se rendre. Elle était la dernière place forte catholique du Maine.
Cité historique du haut Maine, surnommée la petite Venise de l’Ouest. La rue d'Huisne est remarquable pour ses vieilles maisons et cours moyenâgeuses Organisatrice du Festival ARTEC (Festival des Arts et Technologies), qui rassemble des élèves ingénieurs et accueille à La Ferté Bernard 80 000 visiteurs où se déroulent les coupes de France et d'Europe de robotique. Fête du plan d'eau (1er week end de juillet) - Élevage de cerfs et de biches.

Promenades équestres. Circuits pédestres et VTT - Promenades en barque sur les canaux de la ville.
Château Fort du XVIIIème siècle.
Anciennes halles aux grains et aux toiles, construites entre 1477 et 1536.
Église Saint Antoine de Rochefort de fin XVIème siècle, remaniée et agrandie aux XVIème et XVIIème siècles.
Église Notre Dame des Marais de 1450 – 1480) et (1530 – 1596), agrandie aux XVIème et XVIIème siècles.
Chapelle castrale Saint Lyncher du XIIème siècle (rue du château).
Logis du château des XIIème et XVème siècles.
Tour le Peletier du XIIème siècle (bras de l'Huisne), vestige des fortifications est de la ville, des bouches à feu pour de petits canons (couleuvrines) ayant été ajoutées fin XVème siècle lors des restaurations des fortifications, les parties hautes ayant été remaniées pour transformer la tour en dépendance.
Grenier à sel de fin XIV siècle (cour du Sauvage).
Porte Saint Julien, construite sur un des bras de l'Huisne sous louis XI.
Ancien hôtel-cabaret de fin XVème siècle (rue Carnot) au colombage orné de personnages : au premier étage, un fou évoque les spectacles que la maison accueille et la sirène avec son miroir une prostituée ; au second étage, trois sculptures du martyre de Saint Étienne avec, au milieu, ce dernier à genoux et priant, vêtu de bleu et, de chaque côté, des méchants lui lançant des pierres.
Taverne le petit Grumeau du XVème siècle (rue Carnot), décoré de feuilles de vigne, de grappes de raisin et de Bacchus.
Porte surmontée d'un éventail (rue de l'Huisne, au fond d'une cour) du XVIème siècle.
Lanterne du XVIème siècle, destinée à éclairer la cour et l'escalier d'une maison (cour du Sauvage).
Maison du XVIème siècle (rue de l'Huisne) à pans de bois et pierre, restaurée milieu XXème siècle.
Maison du XVIème siècle (impasse du Pavillon), avec ses corniches et ses pots à feu situés aux angles.
Ancienne maison à la façade ornée de grotesques (Saint Étienne à genoux, des fous, une sirène, des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle).
Maison des XVIème et XVIIème siècles (rue Victor Hugo), avec un escalier extérieur.
Escalier à vis de 1567 (cour du Sauvage).
Poterne de fin XVIème siècle (rue de Paris), vestige des défenses nord de la ville.
Fontaine en granit de 1651 (place Carnot).
Fontaine octogonale du XVIème siècle.
Hôtel de Courtin de Torsay
de 1600, restauré en 1877 (rue de l'Huisne), avec une porte cochère (bibliothèque municipale depuis 1950).
Maison Fourmy de fin XVIIème siècle (rue Bourgneuf), avec ses chaînages de pierre qui entourent les fenêtres et les angles des murs et un grand portail pour l'entrée des carrosses.
Ancien couvent des filles de Notre Dame des XVIIème et XVIIIème siècles (rue Gambetta).
Ancien moulin de boucher (moulin à blé) du XIXème siècle (rue Victor Hugo), restauré en 1994.
Lavoir du XIXème siècle (rue Florant) sur un bras de l'Huisne.
Gare de 1853 (place de la gare).
Maison du XIXème siècle (angle des rues de Paris et Denfert-Rochereau), à deux façades, caractérisée par les moulures des portes et fenêtres.
Mairie de 1869 (rue Viet), ancien presbytère, les deux pavillons latéraux ayant été ajoutés début XXème siècle.
Café des arts de fin XIXème siècle (place de République), avec à l'étage, deux Bacchus aux oreilles de bouc et entourés de branches de vigne, des faunes crachat des fleurs.
École de musique de 1906 (rue Alfred Marchand), avec ses auvents de bois au-dessus des murs et les arcs des fenêtres formés de briques.
Anciens abattoirs de 1911 (rue Pierre de Ronsard).
A la mairie, toile de 1627–1642 et éléments d'orfroi.
Le Diamant noir, pâtisserie depuis 1880 (rue Thiers).
Croisières.
Plan d'eau.

 

Fillé sur Sarthe

Église Saint Martin du Vertou, du XVIIIème siècle.
Moulin des XVème siècle.
Maison du passeur du XVIIème siècle, remaniée au XXème siècle.
Château le Gros Chesnay du XVIIIème siècle de style Louis XV.
Maison des Gesleries du début XIXème siècle, située dans un parc.
Port d'entrée du canal de 1860.
Pont sur la Sarthe de 1897.
Maison de fin XIXème siècle qui borde le canal, avec une fenêtre dont le balcon possède une grille en fer forgé et un décor alternant briques rouges et briques jaunes.

 

Flèche (La)

Pavillon Fouquet de la Varenne
Site du Port Luneau.
Monument la Dauversière.
Sentiers pédestres et randonnées équestres.
Jardin Public (château des Carmes).
Plan d'eau de la Monnerie.
Chapelle du Prytanée.
Chapelle de l’hôpital du XVIIème siècle.
A l’hospice de la Providence, chapelle de 1849.
Moulin de la Bruére.
Grands moulins du Roy.
Moulin de Poil de Reux
.
Moulin des pins de 1477.
Théâtre de la Halle au Blé de 1839.
Musée de la Providence.
Zoo avec plus de 120 espèces d'animaux du monde entier.
Chapelle Notre Dame des Vertus des XIème, XVIIème et XIXème siècles.
Prieuré Saint André du XIIème siècle.
Église Saint Germain du XIème ou XIIème siècle, remaniée aux XVIIème et XIXème siècles.
Ancien prieuré Saint Jacques des XIIème et XVIIIème siècles.
Église Saint Thomas du XIème siècle, modifiée au XIXème siècle.
Prytanée national militaire depuis 1858, à l'emplacement du collège des jésuites fondé en 1603.
Chapelle Saint Louis du prytanée de 1620.
Ancien couvent de la Visitation de 1650, 1680 et 1837.
Ancien couvent de la Madeleine de 1688, remanié de 1936 à 1853 et au XXème siècle (rue de la Madeleine).
Hospice de la Providence du XVIIIème siècle .
Église Saint Colombe de 1864.
Manoir des XVème et XVIIIème siècles (la Rivière).
Manoir du début XVIème siècle (la Cour des Pins).
Pavillon du château de la Varennes (Grande Rue) du début XVIIème siècle.
Maison du XVIIème siècle (boulevard d'Alger) avec des baies hautes et larges soulignées par un chambranle en pierre de taille et un toit en croupe.
Hôtel Bodin des XVIIème et XVIIIème siècles.
Hôtel Salmon du XVIIème au XXème siècles (rue de la Dauversière) avec sa galerie élevée en fond de jardin sur le rempart de ville et flanquée de deux pavillons et d'arcades.
Hôtel la Dauversière (rue la Dauversière) des années 1650.
Ancien couvent Notre Dame de 1653 (rue de la Dauversière).
Hôtel Huger de 1700.
Ancienne abbaye Saint Jean du XVIIIème siècle en calcaire (Mélinais).
Caisse d'épargne de fin XVIIIème siècle (Grande Rue), l'avant corps central de la façade étant couronné d'un fronton triangulaire et percé de baies surmontées d'arcs segmentaires.
Ancienne halle de 1730.
Ancienne sous-préfecture du début du XIXème siècle (rue de la Cure), convertie en presbytère.
Borne fontaine de 1835 (rue des Fossés Saint Jacques), dont le robinet est orné  d'un mufle de lion.
Maison de 1847 (rue du maréchal Foch) en U, avec un portail en ferronnerie.
Sous-préfecture de 1860 en brique et pierre.
Salle d'asile de 1851 (rue Pape Carpentier) dont le portail est flanqué de colonnes cannelées.
Sculpture d'Henri IV en armure de 1856 (place Henri IV).
Au cimetière Saint Thomas, ornant le tombeau de Théodore Latouche (ancien maire), allégorie de la ville de la Flèche en calcaire de 1862, coiffée d'une couronne aux armes de la cité.
École primaire de 1880 (rue Pape Carpentier).

 

Flée

Prieuré : monastère des bénédictines "La Paix Notre Dame": tous les jours chants grégoriens
Ballades en forêt de Bercé, toute proche. Chemins pédestres et équestres. Ballades en vélo ou VTT. Pêche
.
Église Saint Pierre du XIème au XVIème siècle.
Chapelle Sainte Cécile (XIème, XVIème et XVIIIème siècles).
Château d’Ourne, d’origine médiévale, reconstruit au XVIIIème siècle.
Château de Malitourne du XIXème siècle.
Château de la Chevalerie édifié fin XIXème siècle et complété au XXème siècle. Château entièrement restauré.
Château La Motte Thibergeau du XVIIème siècle.

 

Fontaine Saint Martin (La)

Église Saint Martin des XIème et XIXème siècles.
Château du Marier des XVIème et XIXème siècles.
Maison de Louis Simon du XVème siècle, avec une cheminée en pierre dans la chambre haute.
Table de Vignolles (menhir).
Musée des Arts et Traditions Populaires
Fontaine Saint Martin de 1818 avec, dans une niche au-dessus, une statue de Saint Martin.
Lavoir du Bouquet de 1853.

 

Fontenay sur Vègre

Église Saint Philbert (XIème au XIXème siècles).
Château le Logis des XIIIème et XVème siècles.
... et son pigeonnier.
Maison du XVème et XVIème siècles (le Grand Villiers) dont subsistent deux tourelles, l'une ronde abritant une cage d'escalier et l'autre carrée abritant un second escalier menant au premier étage.
Chapelle Saint Roch (le Grand Villiers).
Maison du XVIème siècle avec, sur la façade arrière, deux fenêtres à meneaux à l'étage scindées en deux parties distinctes.
Ancien hôtel du lion d'or du XVIème siècle, avec une tourelle d'escalier.
Au cimetière, deux chapelles du XIXème siècle.
Lavoir du XIXème siècle (route du Logis).

 

Fresnay sur Chedouet (La)

Église Saint Georges du XIVème siècle, remanié en 1652, en 1978 et 1983.
Prieuré Saint Paul du XVème siècle.
Château de Chédouet du XVIème siècle.
Croix en pierre du XIXème siècle (Saint Paul).
Chapelle Saint Paul du XIXème siècle (Saint Paul).
Presbytère du XVIIème siècle, restauré en 1850.
Ancienne gendarmerie de 1872, en brique et pierre, résidence privée depuis 1900.
Forêt domaniale de Perseigne.
Musée de la Belle échappée.

 

Fresnay sur Sarthe

L'enceinte extérieure renfermait les dépendances et le prieuré de Saint-Léonard, aujourd'hui disparu. L'enceinte intérieure, quant à elle, renfermait le château, les logements de la garnison, une seconde chapelle dédiée à Saint-Nicolas, et, vraisemblablement, le donjon. La partie identifiée "Place du château" correspond aujourd'hui à la Place de Bassum.  Autrefois, l'accès à la ville s'effectuait par l'une des trois portes (Porte d'Alençon, Porte du Mans ou Porte de Sillé).

Ville moyenâgeuse. Bâtie sur un promontoire face aux Alpes Mancelles.
Collection nationale de polygonums.

Jardin des plantes au domaine du Gasseau et de la Mansonière.
Maison des artisans créateurs.
Sculpteurs et artistes peintres : "École de Saint Céneri".
Temple gallo romain.
Motte Féodale.
Jardin du Parc Paumier.
Dans la
rue des tisserands, anciens ateliers de tisserands avec ateliers au rez-de-chaussée et près de la rivière pour le rouissage du chanvre.
Église Notre Dame du XIIème siècle, remaniée aux XVIème et XIXème siècles.
Enceinte de château du IXème siècle.
Chapelle Saint Léonard des XIIème et XXème siècles (place Bassum, aujourd'hui transformée en garage).
Cave du lion du XVème siècle, avec ses quatre travées de voûtes d'ogives reposant au centre sur un pilier à fût octogonal en roussard. A l'intérieur d'une chapelle souterraine du XIIème siècle, exposition temporaires d'art plastique. Cave au Lion. Ruelle du Lion - M. Tyffers Jean Gilles
02.43.33.64.42.
Croix archaïque en roussard du XIIIème siècle (rue des tisserands).
Croix archaïque du XVème siècle en roussard (rue de la Riboterie).
Tour de l'enceinte médiévale du XIVème siècle (rue de la Basse Cour).
Fontaine Saint Guillaume du XVème siècle (rue de la Folletière).
Maison du XVème siècle en pan de bois (Grande Rue).
Quartier du Bourgneuf (rue du Bourgneuf) du XVIème siècle, avec ses maisons à deux niveaux, ses caves creusées dons la roche (au fond de la pièce principale) et ses jardins en terrasses accessibles par le grenier.
Hôtel du Chervy de fin XVIème siècle.
Maison de Beaulieu du XVIIème siècle (rue de la Coursure).
Pont et moulin du Creusot du XVIIIème siècle.
Maison à soufflet du XVIIIème siècle (rue Victor Hugo et rue de la Riboterie), de forme triangulaire, avec les traces de l'ancienne ouverture entourée de mœllons en roussard.
Musée des coiffes (porte du château).
Porte du XVIIIème siècle (Grande rue) en roussard.
Anciennes tanneries du XVIIIème siècle (jardin du presbytère).
Maison de vigne du XVIIIème siècle (coteau des vignes).
Maison de tisserands des XVIIIème et XIXème siècles (rue des tisserands).
Moulin du Bourgneuf du XVIIIème siècle (rue du Bourgneuf).
Moulin dit "du pont".
Moulin du Creusot du XVIIIème siècle
Maison de 1771 (place Thiers).
Échoppe de 1841 (rue Jacques Hochin).
Maison de vigne du XIXème siècle (coteau des vignes).
Halles du XIXème siècle.
La Poterne du Château du XVème siècle.
Les galeries du Fresne
Vente de produits du terroir et d'objets issus de la Sarthe, de l'Orne et de la Mayenne. Galerie d'art à l'étage.

 

Fyé

Église Saint Pierre (1874-1878).
Manoir du XVIème siècle.
Maison du XVIIIème siècle.
Anciennes maisons de tisserands du XIXème siècle, avec une cave semi-enterrée (cour des tisserands).
Ferme du château de Meslay du milieu XIXème siècle, en pierre et brique.
Lavoir de 1901.
Poste de 1909 en pierre et brique.
Monument de la 2ème D.B de 1948.

 

Gesnes le Gandelin

Église Saint Pierre du XIIème siècle, rebâtie à la fin du Moyen Âge et restaurée en 1847.
Chapelle romane Saint Evroult des XIIème-XIIIème siècles.
Grange de 1866, avec auvent au-dessus de la porte.
Maisons du XIXème siècle (Castel Pauline et Grande Rue).
Ancienne ferme de la fin XIXème siècle.

 

Grand Lucé (Le)

Regroupé autour du château et de son domaine, le bourg de Lucé, en partie incendié en 1781, fut reconstruit selon un nouveau plan avec de la pierre de tuffeau et de l'ardoise

Château du Grand Lucé(1760 - 1764).
Jardins du Château du Grand Luce, reconstitués et ouverts au public en 1999.
Église Sainte Facile du XIème siècle agrandie au XVIème et XVIIème siècles, puis au XIXème siècle.
Puits du XVIIIème siècle.
Au lieu-dit "Plaisance", petite maison de vigne du XIXème siècle.
Parc et pigeonnier du XIXème siècle (mairie).
Villa Neuf Mesnil, devenue Hôtel de Ville et son pigeonnier.
Ponts le Gué et l'Arche.
Moulin de la Bulassière du XVème siècle.

 

Grandchamp

Église Notre Dame du XIXème siècle.
Maison du XIVème siècle (rue principale) remaniée au XVIIIème siècle, avec son pignon aigu au large rempart de pierre. Maison de 1787 (rue principale) en pierre enduite.
Ancienne maison de garde-barrière de 1880 en brique et pierre enduite.
École publique de 1865 en pierre et brique.
Écuries du château du XIXème siècle (rue principale).
Lavoir communal suspendu de 1931.

 

Gréez sur Roc

Église Saint Almire du XIème au XVIIème siècle.
Chapelle Notre Dame de Saint Almire des XVème et XVIème siècles.
Ancien presbytère du XVIème siècle.
Mairie du XVIème siècle.
Lavoir de 1895.

 

Grez (Le)

Église Saint Nicolas des XIIème et XIIIème siècles, remaniée au XIXème siècle.
Écuries du XVIIème siècle (ancien relais de poste), avec une chapelle du XVIIIème siècle.
Classe-école de 1866, créée dans une grange et deux étables.
Mécanisme d'horlogerie de 1876 (mairie).

 

Guécelard

Église Notre Dame de fin XIXème siècle.
Château Gaillard du XVIIème siècle, modifié aux XIXème et XXème siècles.
Maison du XVIIIème siècle (anciennement auberge nommée "torchon sale").
Demeure du XVIIIème siècle (le Buffard).

 

Guierche (La)

Église Saint Anne du XIIème siècle, agrandie en 1647 et remaniée en 1857 et 1890.
Moulin banal à eau du XIIème siècle.
Mairie de la fin du XVIIème siècle (ancien presbytère), restaurée en 1996, avec une charpente en pavillon d'origine.
École de filles de 1872 (rue principale).

 

Jauzé

Église Saint Barthélemy du XIème siècle, transformée au XIXème siècle.
Manoir La Paysanterie du XVème-XVIème siècle.
Pavillon du XVIIIème siècle de l'ancien château de Bel Air.
Four à chanvre du milieu du XIXème siècle.
Ancien presbytère du XVIIème-XVIIIème siècle, avec sa porte d'accès caractéristique.
Halte-abri
de la gare de 1897.

 

Joué en Charnie

Église Saint Martin du XIXème siècle.
Chapelle Saint Maximin du XIIème siècle.
Manoir de Beaumont des XVème et XVIIème siècles.
Presbytère du XVIème siècle.
Pigeonnier du XVIIIème siècle; dans le parc du  presbytère.
Ancienne école de filles de 1869 (rue Bourgeoise).
Ancien relais de poste du XIXème siècle (la Lune).
Four à chanvre du XIXème siècle (la Tortière).

 

Joué l'Abbé

Église Saint Denis (XIème au XVIIème siècle).
Manoir de la Cour du XVème siècle.
Bâtiment de la Charmoie de 1813, avec un four à pain et un fournil.
Ferme-école de 1848.

 

Juigné sur Sarthe

La commune borde la rive nord de la Sarthe. Site privilégié, un grand nombre de châteaux et de manoirs y sont installés. Le village s’étire sur un promontoire à la suite de son église. La déviation de la route Sablé-Le Mans, dans le cours du XVIIIe siècle, lui a permis de conserver un aspect médiéval avec ses maisons à tourelles.

Église Saint Martin du XIIème siècle, avec des remaniements aux XVIème, XIXème et XXème siècles.
Prieuré reconstruit au XVème-XVIème siècle, puis en 1843.
Le Grand Villiers des XVème-XVIème siècles, remanié au XVIIIème siècle, avec une tour d'escalier à toiture polygonale et un cadran solaire du XVIIIème siècle. 
Ancien logis du XVIIème siècle.
Fours à chaux de Port Étroit (1808, 1856 et 1877).
Maison du directeur de l'ancien moulin de 1881.
Chapelle Notre Dame du Nid de 1936.
Amusant musée.
Maisons anciennes (XVIème-XVIIème siècles).
Château de Juigné du XVIIIème siècle, restauré en 1936-1937.
Manoir de Vrigné de fin XVème siècle.
Riv'évasion. Location de bateaux.

 

Juillé

Pan de mur du château qui rappelle l'enceinte gallo romaine du Mans (Du Guesclin y aurait passé la nuit à la veille de la bataille de Pontvallain, en 1370). C'est à Juillé que Saint Thuribe, premier évêque du Mans, aurait eu la tête tranchée par les païens.
Église Saint Julien du XIIème siècle, remaniée au XVème siècle et réaménagée au XIXème siècle.

 

Jupilles

Église Saint Pierre des XIème, XVIIIème et XIXème siècles.
Forêt de Bercé.
Musée du bois et de la forêt sur l'univers du bois et de la forêt.
Verger conservatoire de l’association des croqueurs de pommes : 400 arbres pour conserver les variétés fruitières régionales en voie de disparition.